• SCEAU ET CONTRESCEAU DE GEOFFROY V DE CHÂTEAUBRIANT, 1247

    L’un des plus beaux documents de l’ouvrage « Châteaubriant au Moyen Âge ».

  • Châteaubriant, rue de Couéré, deux maisons datant de la Renaissance.

    À droite, la Maison de l’Ange ; à gauche, un logis. Leur premier étage en encorbellement présente des décors de parements en pan de bois (damier, croix de Saint-André, chevrons).

  • L’abbaye cistercienne de Melleray

    L’abbaye est fondée en 1145. Aux 17e et 18e siècles, un formidable effort de restauration et de construction transforme l’abbaye. Melleray devient au 19e siècle un grand centre spirituel et un domaine agricole pionnier dans l’Ouest (voir livre : Melleray).

  • FORGE URBAINE VERS 1500

    L’outillage est réduit à une cheminée, une enclume, des tenailles et un marteau. Document de l’ouvrage « Châteaubriant au Moyen Âge ».

  • La Maison Huard à Châteaubriant

    Berceau de l’entreprise Huard de 1869 à 1907, restaurée en 2007-2008, elle abrite un espace muséographique et de mémoire organisé et renouvelé par l’Association Huard Burzudus, partenaire de l’Hippac (voir livre : Huard. 1863-1987).

  • Le moulin du Petit Châtelier, à Erbray, vers 1870

    C’est le dernier moulin sur pivot construit au Pays de Châteaubriant en 1861-1862. Aquarelle de Gary Harmer d’après divers dessins (voir livre : Les Moulins au Pays de Châteaubriant. Près de 1000 ans d’histoire).

 

 

28 septembre 2017. Visite de Mouais

Sous la houlette de Danielle Roinsard-Lalloué, férue de l’histoire de Mouais, une vingtaine de membres de la société historique ont découvert la richesse historique et patrimoniale du bourg et de ses environs, aidés en cela par un remarquable sentier pédestre. L’origine de Mouais remonte au 9e siècle (fondation d’un monastère en 832), et l’église est une dépendance de l’abbaye Saint-Sauveur de Redon.

L’église Notre-Dame est particulièrement riche : poutre de gloire, statues, vitraux modernes du maître verrier Bazin, voûtes ornées de fresques de Joël Dabin... La chapelle Saint-Marcellin (le corps du saint reposait dans un monastère dès 848), avec sa vieille fontaine Sainte Appoline bien mise en valeur, daterait du 9e siècle.

Le moulin à eau de Mouais, mentionné dès 1104, possession des moines de Redon, est niché dans un superbe décor. La maison du meunier et ses abords participe de ce décor, le long de la Chère.

Au total, cette visite de Mouais fut exceptionnelle. Les talents et la gentillesse de notre guide sont à louer.

 

 

 

 

 

Joomla Template by Joomla51.com